LE ZIRCON

Le zircon est un silicate de zirconium. Sa couleur peut être jaune, marron, orange, rouge, violette, bleue, verte ou incolore, couvrant l’ensemble des couleurs du spectre visible. Son aspect peut être transparent à translucide. Sa variété en termes de couleurs est due à la présence d'éléments radioactifs comme l'uranium et le thorium en très faibles quantités.

Avec un indice de réfraction et un taux de dispersion élevés, il a une brillance prononcée et un feu intense qui le rendent visuellement similaire au diamant, bien que sans sa dureté caractéristique.

La valeur d'un zircon dépend de sa couleur, de sa clarté et de sa taille. La couleur la plus précieuse est le bleu.

Les zircons les plus courants sont bruns-grisâtres et rougeâtres. Les premiers sont souvent traités thermiquement pour obtenir des zircons incolores ou bleus. Les exposer longtemps au soleil peut leur faire perdre une partie de leur couleur.

Son nom viendrait de l'arabe "Zarqun", rouge ou du persan "Zargun", doré.

Le zircon est le minéral le plus ancien que nous connaissons sur Terre. Des spécimens datés d'Australie-Occidentale se sont avérés avoir environ 4.4 milliards d'années. De par leur résistance et leur ancienneté, ils représentent une capsule temporelle de l'histoire géologique de notre planète.

La variété brun-rougeâtre était autrefois appelée "jacinthe". Sous ce nom il est mentionné dans la Bible: on le retrouve parmi les 12 pierres du Pectoral d'Aaron dont la confection aurait été demandée par Dieu par l'intermédiaire de Moïse. Dans le livre de l'Apocalypse, il est également lié à la fondation de la Nouvelle Jérusalem.

Dans la mythologie hindoue, on parle de l'arbre mystique Kalpavriksha, que l’on dit capable de réaliser n'importe quel souhait. Cet arbre divin aurait des zircons verts pour feuilles selon les écrits sanskrits.

Joyau d'harmonie, de courage et de force, on croit depuis le Moyen Âge que le zircon est capable de faciliter le sommeil, de renforcer l'honneur, d’insuffler la sagesse et d'attirer la prospérité. Porté comme un talisman de protection, il éloignerait les calamités et les mauvais esprits.

Il est réputé générer la sérénité, mettant à disposition la force morale et psychique pour surmonter les états de tristesse et de peur. Il aligne le corps physique avec les corps psychiques en participant à la régulation des flux énergétiques du corps.

Pierre apaisante, on dit qu'elle soulage les courbatures, les ampoules et les crampes. Il serait également bénéfique pour le système cardiovasculaire en plus d'améliorer la libido et de prévenir les infections. Il serait d'une grande aide pour celles et ceux qui souffrent d'allergies respiratoires, d'asthme et d'infections pulmonaires.

Des zircons de qualité pierres fines utilisés en joaillerie se trouvent dans des gisements au Cambodge, au Sri Lanka, en Thaïlande, en Birmanie (Myanmar), en Australie, aux États-Unis, en Afrique du Sud et en France.

L'Australie représente actuellement plus d'un tiers de la production mondiale.

Il est souvent confondu avec la zircone, un composé chimique synthétisé en laboratoire à partir de zircon que l'on retrouve aussi dans la nature avec le minéral baddeleyite.

La zircone est utilisée comme substitut abordable du diamant mais aussi comme matériau réfractaire et isolant, comme abrasif, dans les réacteurs d'avions, comme pigment pour la céramique ou en tant qu’alternative à la porcelaine dans la fabrication de prothèses dentaires.